//
Bonne lecture...
Articles, Planches, Qu'a dit l'Orateur?

Planche d’Orateur du 5 mai 2022 – « Us et coutumes de notre Loge »

Cette planche d’Orateur est la conclusion de nos travaux du 5 mai 2022 intitulés « Us et coutumes de la L:. Tradition n°51 » (ne pouvant être publiés ici, vous le comprendrez…).


V. : M. :, dignitaires qui décorez l’O. :, et vous tous mes TTCCFF,

Parler de tradition à Tradition, une tâche importante, régulièrement un de nos FF les plus expérimentés prends la parole pour nous rappeler ces règles qui font ce que notre Atelier est.

Un organe de la F. : M. : Suisse, reconnu par  la GLSA, a ce titre nous nous conformons à un ensemble de fonctionnement et de valeurs. Notre J. : et P. : L. : est une loge régulière. Ainsi nous sommes reliés aux FF a travers le monde. 

Un organisme également, une entité à part entière avec ses organes, son Collège, ses FF, ses propres règles compatibles avec celles de la GLSA et complémentaires à ces dernières.

Et nous avons notre manière de les appliquer, notre différence. Depuis près de 50 ans, nous appliquons et vivons des us et coutumes. Ils nous rattachent à cette tradition qui nous est chère. Cette tradition nous est transmise au fil du temps, par l’exemple de nos FF plus anciens, plus expérimentés.

En les observant, bien entendu, aussi lors des instructions que nous recevons au début de notre parcours maçonnique et puis lors de moments comme le Travail de ce Midi. La planche de notre F. : Bernard a été riche d’enseignements. Un rappel pour certains, une forme d’Instruction pour nos FF Apprentis, et peut-être est-ce aussi une Instruction pour chacun d’entre-nous.

Nous nous rappelons ces usages, parfois oubliés car peu pratiqués ou parceque nous les avons jugés de moindre importance et, ainsi, laissé dans un coin obscur de notre mémoire. Un coin un peu moins obscur après cet échange que nous venons d’avoir. Un rai de lumière pour nous rendre meilleur… Toujours cette lumière qui nous guide et nous attire. 

Nos us et coutumes forment un ciment de nos relations. Ils nous unissent dans la méthode, dans la forme. Sur le fond, le lien reste l’Amour. Vous savez comme il est central dans nos travaux comme dans notre unité. 

Il y a peu je me suis trouvé confronté à une citation Honoré d’Urfé, auteur français né à Marseille au 16ème siècle. Il dit dans une de ses œuvres : « Aimer c’est mourir en soi pour renaître en autrui ». Il évoquait alors un amour qui le consumait. Par cette phrase il évoque la fusion qu’il imagine avec l’être aimé. Il projette la disparition de lui-même pour mieux vivre dans l’autre. Vivre dans l’autre ?
Il apporte une vision originale de l’Amour passionnel. 

Nous, FF, nous vivons un autre amour, ici en notre qualité d’initié. Cet outil, cette valeur, cette notion est le lien qui nous unit. 

Pour autant, cette vision de l’amour résonne fortement avec notre parcours, presque en Harmonie.
Lors de notre initiation l’allégorie de la mort est centrale. Nous mourons pour renaître. Nous mourons profanes pour renaître maçons. Ces deux facettes sont elles dissociées ? Non, nous ne renaissons pas dans un autre homme, pas dans une autre enveloppe corporelle.

Ce passage par la mort symbolique nous ouvre la porte d’un Soi différent, meilleur.
Un Soi qui, sortant de l’ombre, aspire à la Lumière. Nous renaissons donc dans un autre Homme, un Homme différent. Nous conservons nos caractéristiques communes et nos différences.
Nous les faisons converger pour participer à, ou devenir, un tout plus grand que la somme des parties qui le constituent.

Ainsi « renaître en autrui » pourrait être, une manière de décrire que nous devenons un autre homme. Un être pas complètement différent du profane mais augmenté d’une vision et d’idéaux qui le transcendent. Cet Homme meilleur est sur les colonnes. Que devient-il lorsqu’il quitte le Temple ? Il reste le même mais différent. Il repart enrichi de son salaire pour diffuser dans le monde profane les fruits de son amélioration. 

Ainsi mes FF, nous renaissons en un « autrui » que nous sommes déjà. Conservons cet autrui et portons, par lui, les fruits de notre Travail dans monde profane. Soyons cet autrui. Renaissons pour être meilleur !

J’ai dit L:. C:.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Qui sommes nous?

Etoilejpeg

A∴L∴G∴D∴G∴A∴D∴L∴U∴

La Loge Tradition, fondée le 24 septembre 1972 à l'Orient de Lausanne et portant le No 51, est membre de la Grande Loge Suisse Alpina et travaille au Rite Ecossais Ancien et Accepté (REAA).

Entrez votre adresse e mail afin de recevoir une notification à chaque nouvelle modification de cette page

Rejoignez 111 autres abonnés